L’angiogenèse et l’alimentation

L’angiogenèse et l’alimentation

L’angiogenèse et l’alimentation : solution miraculeuse contre le cancer

Ceci va révolutionner le regard que vous portez sur le cancer. Un cancer grandit uniquement lorsqu’il est soutenu par un processus de votre corps appelé angiogenèse. Et pour réguler l’angiogenèse, vous pouvez vous tourner vers l’alimentation.

Explications.

L’angiogenèse : la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. Elle devient nécessaire dans les cadres du développement embryonnaire, de la cicatrisation ou encore du cycle reproducteur féminin. Le corps se renouvelle constamment afin de répondre à vos besoins. Parfois, l’angiogenèse a lieu dans une situation spécifique ; pour soigner une plaie. Dans d’autres cas, c’est un processus régulier ; tous les mois, l’angiogenèse a lieu chez la femme pour construire la muqueuse de l’utérus.

Lorsque ce processus se déséquilibre, les complications surviennent. Plus de 70 maladies peuvent être liées à un dérèglement de l’angiogenèse. Une angiogenèse insuffisante cause des problèmes cardiaques, des troubles de la circulation sanguine, la dysfonction érectile et peut même mener à un AVC. Une angiogenèse trop importante peut quant à elle être liée à l’Alzheimer, l’arthrite, l’endométriose et le cancer.

Angiogenèse et cancer

« L’angiogénèse tumorale est le processus par lequel de nouveaux vaisseaux sanguins se développent et infiltrent les tumeurs afin de permettre l’apport de nutriments et d’oxygène tout en éliminant les déchets cellulaires de la tumeur. Ceci favorise la croissance et la dissémination des tumeurs. L’angiogénèse tumorale est provoquée par les cellules tumorales elles-mêmes qui libèrent des molécules qui portent un signal au tissu normal avoisinant. Ces signaux activent certains gènes dans le tissu normal qui à leur tour favorisent la croissance des nouveaux vaisseaux sanguins. »

C’est un peu votre corps qui se met à travailler contre vous. Les vaisseaux sanguins se forment en excès, infiltrent les tumeurs et se mettent à nourrir ces tumeurs.

Que faire ?

Selon le docteur William Li, chercheur à la tête du Angiogenesis Foundation, nous avons tous des nids de cancers microscopiques dans notre corps. Ils se forment tout le temps mais parce qu’ils ne sont pas approvisionnés, restent bénins. C’est l’angiogenèse excessive qui permet à la tumeur bénigne d’être nocive.

Comment réguler l’angiogenèse ?

Cela peut paraitre compliqué. Il est difficile de savoir ce qui se passe dans votre corps mais vous pouvez contrôler ce que vous mettez dans ce corps. L’alimentation peut réguler l’angiogenèse tout en stimulant le système de défense du corps. Selon le docteur Li, le resveratrol présent dans les raisins rouges diminue l’angiogenèse anormale par 60%.

Nous vous proposons une liste d’autres aliments qui régulent l’angiogenèse. 

– Le thé vert – La fraise – L’orange – L’ananas – Le soja – La pomme – La cerise – Le giraumon – Le chocolat noir – Le safran – L’ail – Le persil – La tomate – L’huile d’olive – Le vin rouge (consommé avec modération) – Le thon – Le pamplemousse.

Selon une étude menée par l’Université de Harvard, les hommes qui consommaient 2-3 portions de tomates cuites par semaine ont diminué leur risque de souffrir du cancer de la prostate par 40 à 50 %. Cette étude fut menée sur 79 000 hommes. D’autres études sont menées afin d’établir le lien entre l’alimentation et l’angiogenèse tumorale.

Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez visualiser cette vidéo du docteur William Li. Il s’agit d’une vidéo très intéressante qui, encore une fois, montre que les clés de la guérison sont entre nos mains.

Print Friendly, PDF & Email