Shopping Instagram

Shopping Instagram

Avec Shopping, Instagram se transforme en catalogue de vente en ligne.

Dès aujourd’hui, Instagram permet aux marques de tagger des produits sur leurs photos. Les utilisateurs peuvent ensuite cliquer sur un objet dans une image pour l’acheter en ligne.

Instagram se mue en Amazon. Après s’être fortement inspiré des fonctions sociales de son concurrent Snapchat, l’application ajoute dès aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité : Shopping. Sur leurs photos, les marques ont désormais la possibilité de tagger un produit comme s’il s’agissait d’une personne, et de lui associer un lien vers un site externe. Grâce à ce nouveau service, Instagram devient un outil redoutable pour les marques, et une plate-forme d’achat simple d’utilisation pour les utilisateurs.

Jusqu’à 5 produits par post

Testé aux États-Unis depuis l’année dernière, Instagram Shopping a été une réussite à la hauteur des attentes de Facebook, sa maison mère. Des magasins comme Spearmint Baby, qui vendent des vêtements pour les bébés, affirment avoir enregistré une hausse de 25% de leur audience et de 8% de leurs revenus depuis le lancement du service. La raison est simple : la navigation rapide dans Instagram favorise l’achat compulsif et peut facilement créer un coup de coeur. Grâce à des bookmarks, l’utilisateurs a aussi la possibilité de revenir sur une publication qui lui a tapé à l’oeil plus tard.

Sur leurs publications, les marques ont désormais la possibilité de tagger 5 produits. Par exemple, sur une photo d’un mannequin, un vendeur de vêtements peut tagger chapeau, t-shirt, pantalon, montre et chaussures, et rendre l’achat complètement interactif. Sur la page d’une marque, un onglet « Shopping » représenté par une étoile permet de retrouver toutes les publications contenant des liens vers une plate-forme d’achat.

Uniquement des produits physiques

Dans un premier temps, Instagram Shopping se contente de proposer des contenus réels, et non pas des services. Autrement dit : ce n’est pas sur Instagram que vous trouverez votre prochain forfait mobile ou que vous commanderez votre déjeuner, pour l’instant. Seules les entreprises proposant des produits livrables sont éligibles au service.
Instagram Shopping ne se limitant pas aux vêtements, on peut donc très bien imaginer Samsung mettre une photo du Galaxy S9 avec des liens vers le smartphone, le casque Gear VR et le support DeX.

Autre limitation : les tags Shopping sont intégrés uniquement aux publications et ne peuvent pas encore apparaître dans les Stories, même si le réseau social ne ferme la porte à cette extension pour plus tard. À noter que toutes les entreprises peuvent s’y inscrire (TPE/PME comme multinationales) et qu’Instagram ne choisit pas ses partenaires. La seule contrainte est d’avoir un compte Instagram Business, accessible gratuitement pour les entreprises.

Pour l’instant, Instagram ne gagne pas d’argent sur cette fonctionnalité. Aucun pourcentage sur les ventes n’est reversé au réseau social qui se contente de faire l’intermédiaire entre une marque et un futur client. La fonction a pour principal but d’attirer de plus en plus d’entreprises vers Instagram, et d’en faire une plate-forme de référence, un catalogue dématérialisé de vente en ligne…

Source : 01net