Twitter

Twitter met en place une équipe de crypto-monnaie pour explorer les utilisations de la blockchain.

Twitter rassemble une nouvelle équipe pour examiner le développement dans l’espace de crypto-monnaie décentralisé dirigé par l’ingénieur chevronné de Blockchain Tess Rinearson. Selon Rinearson, Twitter Crypto servira de « centre d’excellence pour tout ce qui concerne la blockchain et le Web3 » sur le réseau de médias sociaux.

Ce développement est intervenu après que le géant des médias sociaux a déclaré en septembre qu’il introduisait un nouvel outil qui permettra aux utilisateurs d’envoyer des conseils à d’autres pour leur contenu en utilisant Bitcoin. Rinearson sur Twitter a révélé les plans crypto du géant des médias sociaux. Elle a tweeté : « Tout d’abord, ils vont (Twitter) développer des applications décentralisées (DApps) pour que les créateurs gèrent des biens virtuels, des devises et des moyens pour que leurs fans soutiennent leur communauté. »

Rinearson a souligné que son équipe se tournera vers la technologie cryptographique pour augmenter l’identité, la communauté et la propriété sur Twitter. En outre, elle note que son équipe collaborera avec Blue Sky, le projet de réseautage social décentralisé de Twitter pour « aider à façonner l’avenir des médias sociaux décentralisés ».

Twitter expérimente également des moyens de vérifier NFT utilisé comme photos de profil. Pendant ce temps, Twitter n’est pas le seul géant des médias sociaux à explorer la technologie basée sur la blockchain. Le co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian, cherche à étendre ses plates-formes à l’aide de la crypto-monnaie Solano et Discord adopte également certains des concepts du Web 3.

Récemment, le PDG d’Apple, Tim Cook, a admis qu’il possédait une crypto-monnaie et a déclaré qu’il s’y intéressait depuis un certain temps, bien qu’il ait ajouté qu’Apple n’envisageait pas d’accepter la crypto-monnaie comme mode de paiement.

Plus tôt cette semaine, Twitter a déployé son service par abonnement, Twitter Blue, aux utilisateurs aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande. Avec l’abonnement Twitter Blue, le géant des médias sociaux cherche à diversifier ses sources de revenus.

Que manigance Jack Dorsey ?

Le réseau social Twitter a fait un premier pas vers les cryptomonnaies en permettant, en fin septembre 2021, d’utiliser Bitcoin (BTC) et son Lightning Network pour offrir des pourboires au créateur de contenus sur son réseau. Sa nouvelle équipe « Twitter Crypto » compte aller bien au-delà, et veut aider au développement du secteur.

Twitter fonde une équipe de choc consacrée aux cryptos

Jack Dorsey, le CEO et fondateur de Twitter, est un fervent crypto-enthousiaste, tout particulièrement de Bitcoin. Son autre entreprise, Square, a d’ailleurs dédié un de ses services à la vente de BTC, appelé Square Crypto.

Mais aujourd’hui, cette immersion dans les crypto-actifs dépasse largement les limites du réseau social à l’oiseau bleu, Twitter. Tess Rinearson, conseillère auprès de l’Interchain Foundation, a ainsi annoncé qu’elle serait l’ingénieur en chef de la nouvelle équipe de Twitter dédiée aux cryptomonnaies et aux technologies blockchains, sobrement appelée « Twitter Crypto ».

Non seulement la société semble vouloir intégrer les nombreux cas d’utilisation créés par le secteur, comme notamment les jetons non fongibles (NFT), mais Twitter ambitionne aussi de mener de nouveaux développements.

« Je suis ravie de vous annoncer que j’ai rejoint Twitter pour diriger une nouvelle équipe axée sur les cryptos, les blockchains et autres technologies décentralisées, qui vont même au-delà des cryptomonnaies. (…) Au fur et à mesure que je construirai l’équipe, nous nous efforcerons de déterminer ce que les cryptos peuvent apporter à Twitter, et ce que Twitter peut apporter aux cryptos. Twitter a vraiment ‘compris’ les crypto-actifs (voyez les pourboires en bitcoin et les NFT), mais il y a tellement plus à explorer ici. »
Tess Rinearson

Bluesky, pour un renouveau de Twitter, plus décentralisé ?

Comme le précise une publication du Financial Times, Tess Rinearson fera également partie du nouveau projet de décentralisation des réseaux sociaux, appelé Bluesky, financé par Twitter.

Mené par un ancien développeur de Zcash (ZEC), Jay Graber, ce projet open source vise à améliorer la résistance à la censure des réseaux sociaux, pour les mettre hors de portée d’une autorité centralisée, comme un État (ou un CEO qui a le pouvoir inquiétant de censurer même un président des États-Unis).

Ce protocole pourrait également aider à l’interopérabilité des réseaux sociaux et créer « un marché d’algorithmes/filtres de modération ». Étant donné l’actuel business model de l’entreprise (très centralisé et axé sur les publicités), ces développements ne convainquent pas forcément les actionnaires de Twitter, puisque son action TWTR vient d’atteindre un plus bas de 6 mois, proche des 52 dollars au moment d’écrire ces lignes.

La volonté d’omnipotence de Twitter dans le domaine des cryptomonnaies finit par être assez inquiétante. En effet, en plus de tout cela, Jack Dorsey souhaite aussi que ses entreprises créent un hardware wallet de bitcoins et des appareils de minage de cryptos.

Le temps de l’intérêt des géants du numériques pour Bitcoin est venu.

Et vous, que faites vous pour préparez l’avenir ?

Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien affilié).



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*