Citoyens du Salvador

Les citoyens du Salvador peuvent désormais recevoir leur salaire en Bitcoin (BTC).

Strike permet désormais aux citoyens du Salvador de recevoir leur salaire en Bitcoin (BTC). Tandis que le gouvernement salvadorien se penche sur la possibilité de verser les salaires en cryptomonnaie, une nouvelle option annoncée par le portefeuille numérique permet de convertir automatiquement sa paie mensuelle en Bitcoin.

Strike permet aux Salvadoriens de recevoir leur salaire en Bitcoin (BTC)

Strike, le portefeuille de cryptomonnaies basé sur le Lightning Network, vient d’annoncer l’ajout d’une option appelée Pay Me in Bitcoin. Comme son nom l’indique, cette nouveauté permet de convertir automatiquement l’argent reçu de la part de son employeur en Bitcoin (BTC) sans frais de transaction.

« Les utilisateurs de Strike peuvent utiliser leur compte […] pour activer le dépôt direct sur leur compte et configurer n’importe quel montant de l’argent entrant à convertir en Bitcoin, sans frais », annonce fièrement Jack Mallers, fondateur et PDG de Strike.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, Strike permet à quiconque « d’être payé et d’économiser » avec du Bitcoin. Dans le détail, le portefeuille propose de « convertir aussi peu que 0,50 $ de son chèque de paie en Bitcoin » .

Cette nouveauté concerne surtout les citoyens du Salvador, le premier pays ayant adopté le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale. Depuis début septembre, tous les commerçants du pays doivent accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement.

Pour détenir et échanger du Bitcoin, les Salvadoriens sont invités à passer par le Chivo Wallet, le portefeuille numérique de l’État. Pour mettre au point ce wallet en un temps record, l’administration du président Nayib Bukele s’est tournée vers l’entreprise de Jack Mallers.

In fine, cette nouveauté devrait faciliter la vie des Salvadoriens qui souhaitent recevoir leur salaire, ou une partie de celui-ci, en cryptomonnaie plutôt qu’en dollar. En parallèle, le gouvernement du Salvador considère l’utilisation du Bitcoin pour le paiement des salaires. Malgré l’adoption de la devise numérique, le dollar américain reste la monnaie de référence pour la comptabilité dans le pays.

Strike encourage l’épargne en Bitcoin, une protection contre l’inflation

Dans un billet de blog publié sur Medium, Jack Mallers encourage les utilisateurs de Strike à épargner en Bitcoin plutôt qu’en dollar ou dans une autre monnaie fiduciaire. Comme le souligne le fondateur de Strike, le Bitcoin ne cesse de prendre de la valeur alors que le dollar en perd chaque année. Actuellement, le cours du Bitcoin frôle d’ailleurs les 60 000 dollars.

Le fondateur Strike évoque notamment l’inflation qui menace le roi dollar depuis la crise du Covid-19. Afin de relancer l’économie après la crise, les banques centrales ont en effet injecté des milliards de dollars dans des plans de relance aussi ambitieux que désespérés. Dans ce contexte, les prix augmentent et la monnaie fiat perd peu à peu de sa valeur.

« Au 12 octobre, l’inflation annuelle aux États-Unis était de 5,4 %, un record depuis 13 ans. Le compte d’épargne moyen rapporte 0,06 % », souligne Jack Mallers.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*